07/03/2010

Comment conserver sa virginité.

J’ai été PG assez jeune… Tout commence un mois avant mes 17 ans, alors que je pars en colo en tant que fille de service. J’y rencontre un animateur, ni très beau, ni plus grand que moi… Mais bon, quand à 17 ans moins 10 jours tu n’as jamais embrassé un garçon, tu ne poses pas de questions quand le mec te fait du rentre dedans (après une journée de congés relativement arrosée pour lui). On se cache le temps que la colo finisse, c’est assez excitant.

 

De retour chez nous, il m’invite un jour chez lui, dans un appart plutôt bourge. Il m’emmène dans la chambre de bonne, munie d’un matelas… et de rien d’autre ! Je me dis que j’ai pas trop envie de le faire, parce que j’ai peur, mais il faut bien se lancer ! Le moment arrive où il se retrouve couché sur moi… Ah ? C’est que ça la fameuse douleur de la première fois ? Mais c’est rien du tout !!!

 

Durant quelques mois, on se voit souvent, on sort beaucoup, il boit beaucoup, il fume beaucoup (pas que des cigarettes), je dépense beaucoup (pour lui rendre visite). On couche ensemble, ça fait toujours pas mal, ni du bien, d’ailleurs. Pendant les vacances de la Toussaint, je passe avec lui quelques jours dans la ville où il fait ses études. A mon retour, je reçois une lettre de rupture (ouais, en 2001, internet et les portables n’étaient pas aussi courants qu’aujourd’hui !). Je pleure forcément…

 

Plus tard, il me recontacte, j’accepte de le revoir, juste histoire de me dire que c’est vraiment un pauv’ gars. Je le vois, il me dégoûte avec son air bohème alors que ses parents sont blindés d’argent. Il a même un cocard, et je me plais toujours à l’imaginer défoncé, se cogner au coin d’une porte. Depuis, pas de nouvelles, ouf !

 

Ce que j’en retire avec le recul ?

- si un mec préfère boire et fumer à ta compagnie, c’est un naze

- si un mec boit trop et fume trop, ça le fait « bander mou » (je comprends toujours pas comment cette expression peut être possible !)

- si un mec bande mou, il n’y a pas pénétration, et donc pas la douleur de la première fois ! (ni plaisir d’ailleurs)

 

 

MORALITE : j'étais toujours pucelle !